Peintures pour sols

Peintures pour sols

Quel que soit votre sol, il est possible de le repeindre grâce à une peinture pour sol adaptée et quelques précautions simples.




Prendre des précautions

Tout d’abord, la préparation du sol requiert un nettoyage soigné et l’élimination de toutes les aspérités ou défauts.


Pour cela, il vous faudra porter un masque, des lunettes et des gants, afin de protéger vos voies respiratoires, vos yeux et vos mains. Protégez également le mobilier si vous ne pouvez pas le déplacer dans une autre pièce. Ensuite, placez du ruban adhésif sur tout le contour de la pièce.


Cette vidéo explique pas à pas comment peindre un sol en carrelage


Pour reboucher les trous et les fissures, utilisez un enduit de finition liquide. Ensuite, selon la nature du sol, vous devrez mettre en œuvre divers techniques de nettoyage.


La phase de nettoyage et de péparation des sols

S’il s’agit de carrelage, il faudra commencer par dégraisser la surface. Si besoin, refaites les joints, puis appliquez l’enduit de finition liquide pour aplanir et niveler le sol. Afin d’améliorer l’adhérence de la peinture, poncez votre carrelage à l’aide d’une ponceuse excentrique. Enfin, aspirez les poussières et nettoyez votre sol avec une serpillère humide.


S’il s’agit de parquet neuf ou brut, il suffira de le lessiver soigneusement, de le laisser sécher puis de l’aspirer. Il doit être aussi lisse et propre que possible. En revanche, un parquet qui a déjà été traité, lasuré, verni ou peint devra subir un ponçage spécial, dans le sens des fibres, avec des abrasifs de grains différents. Entre chaque ponçage, aspirez bien le sol. Une fois trois ponçages effectués, lessivez, laissez sécher et aspirez le parquet.


S’il s’agit d’un sol en béton, toute trace de tâche ou de saleté devra au préalable être éliminée à l’aide d’un dégraissant adapté. Si le sol est poreux, traitez-le avec un traitement anti-humidité. Si le sol s’effrite, brossez-le à l’aide d’une brosse métallique. Enfin, si le sol est irrégulier ou au contraire, trop lisse, vous devrez le poncer avec une pierre au carborundum. Pour les trous et les fissures, rebouchez-les avec un mortier de préparation.


Pour rendre un sol poreux, vous pouvez également utiliser un ragréage. Versez pour cela un litre d’acide chlorhydrique dans 3-4 litres d’eau et étalez la solution sur le sol à l’aide d’un balai brosse. Laissez agir 24 heures puis rincez abondamment. Poncez-le et dépoussiérez-le.


L’application d’une sous-couche

Avant l’application de la peinture finale, appliquez une primaire d’accrochage spéciale selon la nature du sol. Cela permettra à la peinture de bien adhérer, et est indispensable pour ne pas que la peinture s’écaille ou saute.


Pour les angles, les bords et sur les joints (pour le carrelage), appliquez la sous-couche à l’aide d’un pinceau à rechampir. Pour le reste, étalez-la au rouleau en croisant afin de bien tirer la peinture, aussi uniformément que possible.


Laissez sécher 12 à 24 heures selon le produit, puis, poncez légèrement le sol pour enlever les traces de pinceau ou de rouleau. Ensuite, appliquez la couche de finition de la même manière.




Demandez vos devis Peinture gratuits en 1 minute !