Bien choisir sa peinture : les différents types de labels

 

Composition, temps de séchage, impact sur l’environnement et la santé : parce qu’il n’est pas toujours facile de s’y retrouver dans le rayon peinture d’un magasin, voici des conseils pour choisir sa peinture de manière responsable et bien réfléchie.

Quels sont les différents labels de peinture ?

Vous l’aurez remarqué, de nombreux labels sont apposés sur les pots de peinture et on ne sait pas forcement à quoi ils correspondent. Pourtant, ces labels sont à prendre en compte, car ils permettent de distinguer les peintures certifiées ou non par des organismes indépendants.

L’écolabel officiel (ISO 14024)

On le repère généralement par l’appellation : Marque NF environnement / Eco-label européen. Il certifie que le produit est suffisamment respectueux pour la Santé et l’Environnement.

L’ecolabel, délivré par l’AFNOR, n’est pas délivré par le fabricant lui même. Il garanti notamment un taux de Composés Organiques Volatils dits COV et autres émanations de produits toxiques qui ne sont pas nuisibles pour la Santé dans le cadre d’une utilisation en intérieur.

Autodéclarations environnementales (ISO 14021)

Il s’agit d’une norme propre à un « cahier de conduite », mais qui se réfère aux déclarations du fabricant sur son propre produit. C’est pour cela qu’il est qualifié d’autodéclaration.

Le label Écoprofils (ISO TR 14025)

Ce label, indiqué par le fabricant, informe sur les impacts environnementaux du produit. On le retrouve sous forme de tableau ou de diagramme. L’intérêt pour le consommateur est de pouvoir comparer les écoprofils de différentes peintures pour mieux cibler son achat.

Déchiffrer les étiquettes sur les pots de peinture

Savoir déchiffrer les informations inscrites sur l’étiquette d’un pot de peinture est indispensable : en plus de connaître les impacts sur la Santé et l’Environnement, il est aussi important de s’informer sur les caractéristiques techniques du produit. Parmi les différentes informations inscrites sur le pot figurent notamment :

La marque et le nom du produit : Rouge boléro, rouge basque, ou encore rouge piment: trouver une peinture rouge ressemble parfois à un jeu de piste sémantique !

La couleur : attention, chaque fabriquant propose son propre nuancier, il est donc courant qu’un rouge soit différent selon les marques. Pour éviter les mauvaises surprises, il est donc conseillé d’utiliser la même peinture, même si une peinture d’un autre fabricant semble similaire.

Le lustre : c’est-à-dire généralement mat, brillant ou satiné

L’utilisation / l’usage : intérieur ou extérieur ou adapté pour pièces humides / types de supports (bois, murs déjà peints, etc). Des informations cruciales qu’il faut prendre en compte dans le choix de sa peinture car une peinture appliquée sur un support qui n’est pas adapté (peinture bois sur acier par exemple) ne sera pas durable dans le temps ni à la hauteur du résultat attendu.

Des icônes  : temps de séchage, nettoyage du matériel et le rendement : c’est à dire la surface (en m2), que vous pouvez peindre avec la contenance du pot.

Voici des informations utiles pour mieux comprendre ce qui est mentionné sur l’étiquette :

  • Temps entre deux couches : correspond au temps utile de séchage entre deux couches de peinture
  • Temps de séchage : La période de séchage nécessaire avant de pouvoir toucher la peinture
  • Le séchage à cœur : Correspond à la période de séchage complet, il faut compter environ une quinzaine de jours pour un séchage vraiment complet de votre peinture.
  • Le solvant : Indique quel type de solvant il faut utiliser pour nettoyer les outils (pinceaux) ou pour diluer la peinture.

Travaux de peinture: combien ça coûte ?

On évalue son budget peinture en fonction de la surface à peindre, exprimée en m2.   Voici un comparatif de prix pour les peintures les plus fréquemment utilisées en intérieur. Un peintre professionnel peut également proposer un devis avec un tarif journalier moyen. De façon générale, un artisan polyvalent peut exécuter les travaux au tarif horaire de 20 à 25 € ; pour un artisan peintre, on comptera en général un tarif horaire de 30 à 40 €. Mais tous les projets n’ont pas les mêmes contraintes, raison pour laquelle il est essentiel de bien se renseigner sur les couts, le nombre de couches à exécuter et le prix des matériaux.

[table id=1 /]

Publié le 22/12/15

 

Demandez des devis Peinture gratuits en 1 minute !